TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Après l’étape rafraîchissante de Dalat, nous descendons tranquillement sur la côte vietnamienne rejoindre la ville balnéaire de Nha Trang. C’est un des rares endroits où l’on peut plonger au Vietnam, avec bien sûr l’île tropicale de Phu Quoc, au Sud, que nous n’avons pas faite, faute de temps.

15 février. Nous quittons Dalat avec le bus de 9h. Cinq heures de bus à serpenter à travers la montagne, et nous voilà arrivés à la gare routière. On prend chacun une moto-taxi pour rejoindre le quartier des guesthouses. Les mecs tentent de nous arnaquer arrivés là-bas, mais on ne lâchera pas. Une fois les affaires posées, on va faire le tour des clubs de plongée, on est venu principalement pour ça. En sortant d’un des clubs, Choupi fait un vol plané sur un trottoir, ça faisait longtemps ! Notre choix se portera sur un des clubs qui donne directement sur la plage, le «Sailing club divers».

A la tombée de la nuit, on va se poser sur la plage de Nha Trang. Au loin, c’est original, on peut voir un téléphérique qui rejoint l’île en face.

16 février. C’est parti pour une journée plongée/snorkeling. 40 dollars les 2 plongées avec repas, c’est donné ! On part au large et encore une fois, je suis seul avec le moniteur, c’est plutôt cool ! Pour les fonds marins, beaucoup moins de choses à voir qu’au Cambodge, les coraux sont ravagés par la pêche à la dynamite. D’ailleurs on entendra 2 explosions sous l’eau, c’est assez flippant ! Avant de plonger, je me demandais pourquoi ils nous prêtaient des combinaisons intégrales et pas des shortys mais une fois dans l’eau, je me suis vite rendu compte que ça caillait bien 🙁 Ma réputation de plongeur en eau froide ne se ternira donc pas ici 😉 Il y a beaucoup de courant donc on se laisse dériver tranquillement. En remontant sur le bateau, Choupi est bien contente, elle a vu énormément de poissons en restant en surface, plus qu’au Cambodge.

Les 2 plongées se finissant vers 13h, on rentre avec le minibus du club. Comme les organisateurs s’étaient un peu embrouillés sur le nombre de palmes à emmener pour les snorkelers (plus de snorkelers que de palmes), ils ont remboursé le snorkeling (20 dollars). Choupi n’a donc pas perdu sa journée 🙂 En plus, ils lui ont offert un tee shirt du club. C’est rare que ça se passe dans ce sens là !

Petite glace au durian en ville, vraiment pas bonne, elle m’est restée sur le bide. La glace avait dû être décongelée et recongelée. On se promène en ville mais elle n’a pas beaucoup de charme. Elle est remplie de Russes en vacances ou en mode business. Le phénomène risque de s’amplifier puisqu’un vol direct Moscow/Nha Trang existe depuis quelques années. Ici, tout est marqué en anglais ET en russe.

On finira la soirée dans une crêperie bretonne tenue par un expat’ (Patrick), avec des crêpes au fromage et quelques verres de vin français.

17 février. Dernier jour de plage, on passe la matinée dans les vagues. En début d’après-midi, la pluie commence à tomber par intermittence. Nous devons prendre notre premier bus de nuit vietnamien, direction Hoi An vers 19h.

En résumé, si vous voulez faire des plongées pas chères «d’entraînement», du snorkeling, de la plage ou améliorez votre russe, Nha Trang est faite pour vous. Sinon, on pense que ça n’est pas forcément une étape indispensable dans un séjour au Vietnam.

Partagez sur les réseaux sociaux :
Vos commentaires
Gudule et Nounet
18 mars 2012 à 10:58 Répondre

Joie yeux zaaaaaanni versaire, Choupi !!!
on va boire une p’tite bière à ta santé ….
mets-toi sur ton trente et un 😉

on a bien fait d’éviter Nha trang et de lui préférer les plages de Hoi Ahn plus authentiques ….

fallait oser la liaison alsaco-bretonne !!!!!

bisous, bisoux

Choupi et Tibal
18 mars 2012 à 14:25

Teri makassi (Merci merci en indonésien) !
Je suis effectivement sur mon 31 et suis allé voir le temple de Borobudur pour fêter ça : spectacle merveilleux 🙂
Bisous et à très bientôt pour refêter ça !

19 mars 2012 à 07:17 Répondre

Nha Trang est sensée être dans le top des plus belles baies du monde mais cela ne m’a pas particulièrement séduit… Par contre j’ai aussi été frappée du nombre de russes au km2 sur les côtes vietnamiennes : l’eau de mer y a un arrière-goût de vodka !

Choupi et Tibal
19 mars 2012 à 12:50

Oui, enfin je sais pas sur quoi est basé ce top des plus belles baies du monde car au Cambodge, plein de baies étaient classées avec ce logo. Elles étaient pas moches, mais pas plus belles qu’ailleurs. A plus, on part pour Sumatra demain 🙂 Bon voyage à vous !

Breton
19 mars 2012 à 14:26 Répondre

Tchoupi, t’as une bonne tête d’allemande sur la photo en combi.
Tibal, t’as une bonne tête de juif (breton) sur la photo à la crèperie.
Vous êtes décidément un couple pas banal…

Choupi et Tibal
19 mars 2012 à 14:42

😀 grosse banane à chacun de tes commentaires, que tu peux être sot !

ptitbouch
28 mars 2012 à 14:23

Enorme, c’est Rabbi Tibal ^_^

Choupi et Tibal
31 mars 2012 à 08:20

Zut, démasqué 🙂

Marie F
19 mars 2012 à 14:59 Répondre

@Choupi : mais t’es toute noire! Bisous

Choupi et Tibal
19 mars 2012 à 15:26

La femme grenouille est de retour 🙂 Biz

Article suivant

Hoi An, je vois la ville en jaune

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *