TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Aujourd’hui on est sympa, pour notre dernier stop aux Philippines, on vous emmène dans un lieu magnifique, un bijou, que dis-je, un paradis ! Direction El Nido, véritable petit « nid » pour tous les amoureux de lagons aux couleurs turquoise et vert émeraude. Situé à l’extrême Nord de Palawan, El Nido est le dernier village avant de pénétrer dans l’archipel de Bacuit. Cet archipel, constitué d’îles aux falaises karstiques est réputé mondialement. Ici, les activités principales sont :

  • la plongée dans les fonds marins multicolores de la baie pour traquer les nudibranches (petites limaces de mer psychédéliques)
  • le island hopping (visite de plusieurs îles sur la journée avec option snorkeling) pour choper la tourista (cf suite de l’article)
  • les croisières sur plusieurs jours dans l’archipel voire pour rejoindre Coron, l’île plus au Nord

Il y a quelques années, l’endroit était assez difficile d’accès : il fallait 1 journée pour faire Puerto Princesa – El Nido sur des routes non goudronnées. Désormais, un van vous y emmène en 4h sur une route toute neuve toute lisse. Ça influe sur le nombre de visiteurs évidemment, le tourisme étant en pleine expansion. Même si le lieu est beaucoup plus touristique que tout ce qu’on a visité sur l’île de Luzon, franchement, c’est à voir une fois dans sa vie 🙂
Assez discuté, on chausse ses palmes et on y va !

De Taytay à El Nido

2 mai

On quitte Taytay un peu avant 9h pour rejoindre la station de bus. Comme El Nido est LE spot de la région, vous ne manquerez pas de trouver un van rapidement. 9h, on décolle déjà et 10h on y est ! Le van nous dépose à la station de bus de Corong Corong, le village qui jouxte El Nido. On a choisi la guesthouse Sommer Eco cottages dans ce village pour éviter le brouhaha d’El Nido mais aussi car c’est tenu par des Philippins. Pas de bol, on est allé trop loin, on reprend donc un tricycle pour revenir sur nos pas. La course est trois-quatre fois plus cher qu’ailleurs. Les hôtels et les guesthouses poussent ici comme des champignons. C’est fou le contraste avec Luzon. Il y a beaucoup de travaux pour accueillir les touristes toujours plus nombreux. La guesthouse choisie est assez loin car obligés de faire 10mn de tricycle à chaque fois pour rejoindre le centre mais ça se fait bien.

Une fois les affaires posées, on profite du free pickup de la guesthouse qui peut nous déposer gratuitement à El Nido à plusieurs heures de la journée. On découvre la baie, grosse claque 🙂 Tous ces bateaux et la couleur de l’eau… Ça laisse rêveur pour les jours à venir ! Pause déjeuner dans un boui-boui excentré avant d’arpenter les rues parsemées de boutiques très occidentalisées. On trouve des restaurants italiens, français, israéliens, des boutiques de souvenirs, des centres de plongée, mais pas grand chose de vraiment philippin. On passe au centre de plongée Palawan Divers, que j’avais déjà contacté sur Internet et avec qui j’avais prévu de plonger les 2 prochains jours. On signe les papiers, on fait connaissance, le feeling est bon avec le gérant Filip et sa team, ça promet encore de belles plongées au vu des photos qui défilent sur leur écran à l’accueil.

On finit la journée par un restaurant sur la plage, les pieds dans l’eau, avec la baie et le soleil couchant comme compagnons. On réalise enfin qu’on est à El Nido, et c’est juste magnifique. Retour à la guesthouse et billard avec l’homme à tout faire de la maison, Marvin. Je perds 7 parties à 0. Avais-je oublié de vous dire que le billard est également un des hobbys des Philippins, au même titre que le basket ?

Plongée avec les Palawan Divers – Jour 1

3 mai

On rejoint le centre des Palawan Divers tôt le matin pour le briefing avec le crew philippin et les autres plongeurs du jour. A El Nido, il y a énormément de choses à voir si vous aimez :

  • les nudibranches,
  • les milliers de poissons qui farandoles autour de vous,
  • les coraux multicolores,
  • les grottes à explorer

Au total, une quinzaine de sites sont accessibles très rapidement, proposant des plongées inoubliables pour tous les niveaux.

Au menu aujourd’hui : 3 plongées pour moi et snorkeling pour Choupi. Mon divemaster sera Nhoy pour la journée et je serai en binôme avec Moppie, une femme de Singapour.

On fait connaissance sur le bateau avec le crew philippin, avec qui on sympathise rapidement. Ils nous apprennent que Guillaume Néry, le champion français d’apnée est venurécemment tourner une vidéo avec eux. Sympa comme référence 🙂 On commence à s’équiper et c’est parti pour la première plongée sur le site de Populkan. Deux raies à points bleus, un poisson trompette, un poisson coffre et pas mal de nudibranches plus les infatigables poissons clown me permettent de prendre quelques bonnes photos.

En allant sur le deuxième site West Entalula Wall, on croise le chemin de deux raies manta à la surface. Pas pu en croiser une à Donsol au Manta Ray et là, quelques heures suffisent pour en apercevoir deux à quelques mètres du bateau. Même si tout le monde est excité par cette journée qui commence très bien, les consignes sont claires, interdiction de plonger avant d’avoir rejoint le site. On attaque donc la deuxième plongée et là ça me rappelle à fond l’Indonésie. Des poissons par milliers qui tourbillonnent autour de nous, des coraux multicolores et de toutes les formes et pour couronner le tout : un poisson grenouille (frogfish) et des hippocampes, des « premières » pour moi.

Grosse banane en remontant sur le bateau pour déguster le très bon repas concocté par les cuistots. Au fil de la discussion avec le crew, on apprend que les terroristes d’Abou Sayyaf qui ont perpétré un attentat sur l’île de Cebu quelques jours auparavant sont dans les parages. Ça explique pourquoi on voit des zodiacs militaires avec des hommes en noir pendant qu’on navigue. La troisième plongée se fait sur le spot de South Miniloc Island. Encore plein de poissons qui virevoltent et des photos qui j’espère vous donneront envie de vous jeter à l’eau.

On rentre à El Nido ravis de notre journée, vivement demain qu’on recommence ! Merci Nhoy pour m’avoir montré les hippocampes 🙂 Sur le chemin du retour à notre guesthouse, on s’arrête à LA plus belle plage d’El Nido : Las Cabañas. Tout le monde vient là au coucher du soleil car c’est juste incroyable. Repas dans un resort tout au bout de la plage avant de rentrer à la guesthouse où un groupe de rap français (pas connu) est arrivé pour tourner un clip dans la région.

Plongée avec les Palawan Divers – Jour 2

4 mai

On prend les mêmes et on recommence pour le deuxième jour avec les Palawan Divers ! Cette fois, c’est Joel qui sera mon divemaster et un Roumain sera mon partenaire. Toujours cosmopolites ces plongées avec également deux Japonais et deux Suédois. A une trentaine d’années, Joel a fait le tour des différentes îles réputées pour la plongée aux Philippines. Autant dire qu’il a de bonnes anecdotes à partager. Sur le bateau, avant de rejoindre le premier spot d’Helicopter Island – The Tunnel, le crew nous apprend quelques mots philippins. Je sais dire « chauve » dans 3 dialectes différents désormais. Je ne sais pas si ça me servira, mais ça les fait bien rire. I’m the Kalbo/Opao/Panot one 🙂

La première plongée est juste incroyable : traversée d’une grotte de plusieurs dizaines de mètres à l’aller puis au retour avec à l’intérieur un énoooooorme poisson coffre, quelques crabes, un poulpe. Le tout éclairé juste avec une loupiotte. Toujours assez angoissant ce genre de passage mais on a bien géré. La preuve, on est là pour en parler.

La deuxième plongée nous emmène sur North Rock où on croisera des poissons baliste, des poissons trompette, encore quelques raies. Pour la dernière plongée, on plonge à Nat Nat, où on verra une armada de barracudas, toujours plein de poissons clown et des nudibranches à gogo de différentes couleurs dont un blanc énorme. Choupi aura le droit de prendre un cours de navigation accélérée en tenant la barre du bateau quelques minutes avant de rejoindre le port.

Après cette excellente journée, on passe voir un copain de Joel qui organise des island hoppings. Ces petits shops sont légion à El Nido donc c’est mieux de se faire conseiller par quelqu’un du coin. Chaque shop propose sensiblement la même chose : tour A, B ou C. Certains font des mix, et chacun y va de son petit plus pour tenter de vous accrocher. On prend un Tour A classique, on verra bien. On espère que le bateau ne sera pas trop chargé.

On rentre à la guesthouse se laver et on repart direct pour El Nido. On est 5 sur le tricycle, je suis à l’arrière du conducteur en mode amazone, ça va qu’il n’y a que 10 minutes 🙂 Encore un magnifique coucher de soleil aux abords de Las Cabañas, on ne s’en lasse pas. Bières les pieds dans l’eau avant d’aller manger dans le village. C’est fou, malgré le monde qu’il y a ici, beaucoup de restaurants ferment vers 21h-21h30. On remonte à la guesthouse faire un billard avec Marvin mais pareil que la veille, je me prends une dérouillée, même si je me suis amélioré.

Island Hopping et snorkeling dans les lagons

5 mai

On se lève, on prépare les affaires de snorkeling et on file à El Nido retrouver le pote de Joel, Boong. Arrivés au shop, il nous annonce qu’on a de la chance, on ne sera que 7 aujourd’hui. Comparé à certains tours qu’on a pu voir les jours précédents où ils étaient une trentaine, c’est clair qu’on est chanceux. En attendant le bateau, Choupi s’aperçoit qu’un sac rempli de nourriture traîne sur la plage, avec quelques mouches qui tournent au-dessus. Elle demande à Boong si c’est le repas du midi. Il acquiesce. Bon, ça nous dit rien qui vaille, mais on se dit que cuit, ça passera. Erreur !

C’est parti pour la journée lagons. On est 3 français, 2 anglais qui ont pris une bonne cuite la veille, et 2 coréens. On commence par une première plage de folie. Personne n’est encore sur le spot, on peut faire de belles photos et en profiter pour nager tranquillement. Débarquent les autres bateaux quelques minutes plus tard, on repart déjà. Direction Big Lagoon. L’entrée dans ce lagon est juste comme dans un rêve. On voit des gros pains de sucre, baignés dans une eau translucide, c’est juste amaaaaaazing ! Comme il y a énormément de bateaux, ça fait un peu parc d’attractions mais comme on est que 7, Boong nous propose de s’arrêter en plein milieu du lagon et de se baigner, ce que les autres bateaux ne font pas. Excellent.

On continue les paysages somptueux avec cette fois le Small lagoon. L’eau est cette fois vert émeraude, je me demande quels colorants ils utilisent. On peut louer des kayaks pour aller se balader dans les différentes cavités. Malgré la foule par endroits, on arrive quand même à s’isoler et à se prendre pour les aventuriers d’un monde perdu.

On finit la journée par une dernière plage mais le temps commence à se gâter. On rentre tranquillement sur El Nido mais les températures ont chuté. Boong se couvre avec un gilet de sauvetage, il fait environ 25 degrés mais il a froid 🙂

De retour à la guesthouse, je commence à ressentir des besoins pressants au niveau du ventre. Mauvais signe. Le repas du midi m’a peut être joué un tour. Pour Choupi, ça va pour le moment. On hésite mais on retourne quand même à El Nido pour notre dernier repas avant d’entamer le long retour vers la France. On passe dire au revoir à Boong, ainsi qu’aux membres de Palawan Divers. Encore merci pour ces 3 jours de partage ! Filip nous dit que ce n’est pas rare d’avoir la tourista après avoir fait le island hopping. Heureusement qu’on n’avait prévu les plongées avant et heureusement que la nourriture est mieux gérée sur les bateaux de plongée !

Retour en France long… très long…

6 mai

On prépare nos affaires et le van qu’on avait réservé la veille arrive en avance. 7h30 au lieu de 8h. Heureusement, on est prêt et on a petit déjeuné. Démarrage du compte à rebours pour rentrer en France… Direction Puerto Princesa. Somnolence dans le bus et arrivée vers 11h30. Quand on vous dit que la route est rapide désormais pour rejoindre El Nido !

Un peu de balade dans Puerto Princesa en début d’après-midi mais pas grand chose à faire dans la ville même. De plus, on commence à être tous les deux bien barbouillés par le déjeuner du island hopping. On profite de la piscine de l’hôtel et d’un dernier repas avant de quitter Palawan demain.

7 mai

9h30 : un van de l’hôtel nous emmène au nouvel aéroport de Puerto Princesa. C’est marrant, quand on est arrivé sur Palawan, on a atterri à l’ancien aéroport et pour repartir, on teste le nouveau. Décollage avec un peu de retard mais on arrive à Manille à 13h30. On avait pris large sur les horaires car beaucoup de gens se plaignaient sur les forums de vols retardés voire annulés. En fait, il y a quelques retards mais rien de bien méchant. On zone donc dans l’aéroport de Manille, on mange un nasi gorend pour nous rappeler l’Indonésie et nous colmater l’estomac. Et on on embarque vers 21h. Ma gastro est un peu passée mais Choupi la subit encore un peu durant le vol. Retour sur Lyon à 11h environ (heure française) après une escale à Istanbul, notre hub préféré quand on prend Turkish Airlines et qu’on part en Asie.

Crevés, après encore 36h de voyage (entre El Nido et Lyon), on récupère notre voiture et on rentre de notre voyage aux Philippines des images et des sourires plein la tête. En espérant vous avoir fait découvrir un peu plus ce magnifique pays qui sera dans notre « top pays » à bien des égards.

Partagez sur les réseaux sociaux :