TAPEZ VOTRE RECHERCHE

13 mai 2018

D’habitude, on profite des ponts de mai pour partir en Asie, mais cette année, c’est un peu différent pour nous. Un heureux événement pointe le bout de son nez pour l’été 🙂 On reste donc sur le territoire français et ça ne fait pas de mal. Toujours des endroits à (re)découvrir dans ce superbe pays qui est le nôtre. Le mois de mai étant capricieux cette année, on met cap plein Sud pour aller à Gémenos, petit village idéalement situé pour rayonner en Provence. Au programme, calanques de Cassis, visite de Marseille, Sanary sur Mer, le Castellet, la Ciotat ou encore Bandol.

Comme chaque année, les logements sont pris d’assaut. On dégote un mas provençal de bonne facture assez rapidement, le mas de Bertagne. Très bon accueil et conseils sur la région, possibilité d’être en chambres d’hôte ou en gîte indépendant, superbe piscine, nickel pour passer quelques jours voire une semaine.

Sanary sur Mer et son marché

Sur conseils de notre hôte Nelly, on part visiter Sanary sur Mer et son marché, connu pour être un des plus beaux de France. De gros bouchons se forment bien avant l’arrivée au centre ville mais en persistant on arrive à se garer dans un parking vers le port. Il y a énormément de monde qui déambule. Pourquoi donc ? On questionne les gens et on apprend que Sanary sur Mer a été élu meilleur marché de France au concours de Jean Pierre Pernaut, qui fera l’honneur d’être en direct pour le journal de 13H… Ça explique donc toute cette foule ! On se balade dans le marché bondé, puis on fuit dans les rues adjacentes pour manger. On finit la journée à la Ciotat mais le temps n’est pas de la partie. On se réfugiera donc dans le très cosy café de l’horloge plutôt que de faire les calanques du Grand Mugel et de Figuerolles.

Marseille en une journée

A chaque fois que j’étais allé à Marseille, c’était en mode furtif pour faire de la plongée. On traçait sur Pointe Rouge ou les Goudes et on alternait mer, repas et apéros. Je ne connaissais donc pas plus que ça la ville, et on avait envie de découvrir les derniers aménagements du Vieux Port, avec le MUCEM et tout le toutim.

Comme Choupi ne peut pas faire de grandes marches, on démarre avec le petit train touristique qui nous monte jusqu’à la Basilique Notre Dame De la Garde, LA Bonne Mère. De là haut, la vue permet de découvrir les grands quartiers de Marseille. On distingue le stade Vélodrome, au loin le massif du Garlaban, le château d’If, le quartier du Vieux Port, entre autres.

On redescend tranquillement avec le train au Vieux Port. Déjeuner sur le port avant de découvrir le quartier du Panier, à pieds cette fois. Ancien quartier de pêcheurs reconverti en quartier bobo/street art, le Panier possède de nombreuses places et petits magasins pour flâner. A chaque coin de rue, d’imposantes œuvres de street art ponctueront votre marche.

On poursuit l’après-midi dans le quartier du MUCEM. Sans forcément faire les expositions, on peut le traverser pour admirer l’architecture et ainsi accéder au fort Saint Jean qui permet d’avoir une vue des plus agréables sur la mer.

Fin d’après-midi aux Goudes, petit quartier surnommé le bout du monde, vous comprendrez pourquoi en y allant. On se sent loin de Marseille alors qu’on vient juste de sortir de la ville. Ici, le temps s’est arrêté et on peut profiter des derniers rayons du soleil tranquillement face à la mer. Attention, il y a souvent des bouchons pour  y aller et pour repartir si vous tombez aux mauvais horaires !

Les Calanques de Cassis

On continue notre errance en Provence direction les calanques de Cassis. Les premières de Port Miou sont facilement accessibles mais aujourd’hui il fait chaud donc on fait le tour de la Presqu’île qui est relativement plat, plutôt que de tenter de rejoindre la deuxième calanque de Port Pin. Les eaux sont sublimes, turquoise comme on aime. Restaurant face à la mer, farniente sur les gros rochers avec vue sur le Cap Canaille avant de reprendre la voiture pour affronter la route des crêtes.

Superbe route avec pas mal de « stops » panoramiques sur la baie de Cassis. La couleur de la roche est magnifique et certains grimpeurs se font clairement plaisir à descendre la paroi en rappel. Faut avoir l’estomac bien accroché ! Retour au gîte pour une petite baignade de fin de journée bien appréciée.

Le Castellet et Bandol

Célèbre pour son circuit automobile où la F1 revient depuis cette année, le Castellet est avant tout un petit village touristique. Vous y trouverez pas mal de boutiques, qui dénature (un peu) le village mais le fait vivre. Perso, on préfère les grands espaces et la mer. Direction Bandol donc, pour une petite après-midi détente avec marche les pieds dans l’eau.

 

Une semaine ça passe vite, nous sommes déjà rentrés. Les Calanques de Cassis sont toujours à tomber et on a vraiment eu un coup de coeur pour Massilia dont on avait on ne sait pourquoi une mauvaise image. A bientôt la Provence !

 

Partagez sur les réseaux sociaux :