TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Pour notre deuxième article philippin, on vous propose de partir à la découverte du Mont Mayon, un des volcans les plus actifs au monde. 50 éruptions ces 4 derniers siècles ! Ce volcan, symbole des Philippines, est situé au pied de la charmante bourgade de Legazpi dans la région de Bicol. Cette province est principalement connue pour ses volcans, mais on y trouve une multitude d’autres activités à faire :

  • nager avec les requins baleine à Donsol
  • snorkeling et kayak dans la péninsule de Caramoan (îles paradisiaques comme Palawan mais encore peu développé touristiquement parlant)
  • surf et kite surf à Gubat
  • lézarder sur des plages de sable blanc/rose à Tikling
  • déguster les délicieux plats savamment relevés à base de piments et de lait de coco

Legazpi et les Cagsawa ruins

Vendredi 21 avril

5h30 du matin. Le night bus pris à Banaue nous dépose à la même station de bus qu’à l’aller, à savoir le Sampaloc bus terminal. On doit désormais se rendre à une autre station, le Cubao bus terminal, où des bus partent pour Legazpi, Naga et Sorsogon. On hèle donc un taxi qui nous fait rapidement retraverser Manille. Arrivés à la station, on regarde les bus, ils n’ont pas l’air climatisés et comme on a 12h (minimum) à passer dans le bus et qu’il fait plus de 35 degrés, c’est un coup à se sentir mal. Après avoir interrogé quelques personnes, on se rend compte que le taxi nous a pas déposé à la bonne station de bus. L’autre station n’est heureusement que 200 mètres plus loin. A l’intérieur, on prend un billet pour le prochain départ vers Legazpi.

7h30. Départ de Manille. C’est parti pour 12h de bus après les 10h de night bus depuis Banaue 🙂 On aurait pu le faire en avion mais le bus c’est tellement mieux quand on peut le faire. D’un point de vue écologique tout d’abord, mais aussi pour mieux découvrir le pays. Pas un seul touriste dans le bus, on discute avec des Philippins et on observe la campagne qui défile devant nos yeux. Certains paysages rappellent fortement le Laos ou le Cambodge.

Arrivée à Legazpi aux alentours des 21h. Quasi 24h de bus depuis la veille, ça calme… On prend un tricycle qui nous amène dans notre jolie guesthouse, la Balai Tinay. Gerson, l’homme à tout faire de la guesthouse nous demande pourquoi on reste sur Legazpi 4 jours. La plupart des touristes restent en effet une nuit ou deux dans la ville avant de reprendre un avion pour d’autres spots.

Samedi 22 avril

On commence la journée par un petit déjeuner traditionnel à la guesthouse. Au menu : sardines grillées, viande avec du riz, pâte à tartiner au fromage et au piment… De quoi prendre des forces pour la suite!

On part découvrir la ville sous une chaleur assommante. Il fait à peu près 36-37 degrés à 8h du matin avec un taux d’humidité de plus de 80%. On commence à marcher mais on se rabat vite sur un jeepney pour éviter l’insolation.

On s’arrête vers le port, dans le quartier de l’Embarcadero. L’endroit est presque désaffecté, il devait y avoir plus d’animations par le passé, les commerces ont visiblement disparu. On s’éloigne de l’ex centre commercial pour monter sur la colline du Sleeping Lion, juste à côté. La colline doit son nom à sa forme qui la fait ressembler à un lion assoupi. Du haut, on a normalement une belle vue sur le port et le volcan. Comme souvent, il joue avec les nuages. On redescend et on se dirige vers le restaurant Waways qui permet de déguster sous forme de buffet les délices de la région de Bicol. On découvre le halo-halo, un dessert typiquement philippin, avec de la glace pilée, de la jelly, des fruits et un peu tout et n’importe quoi… Très très sucré et pas spécialement génial mais les Philippins en raffolent apparemment 🙂

Pour l’après-midi, on fait quelques kilomètres hors de la ville pour se diriger vers les Cagsawa Ruins. Ce sont les ruines d’un village qui a été rasé par une coulée de lave dévastatrice en 1814. De cet accident, qui a causé la mort de près de 2000 personnes, ne reste que les vestiges d’une église du 16ème siècle. Il se dégage du lieu une ambiance étrange. Beaucoup de Philippins viennent visiter l’endroit, en faisant des poses kitsch. Des étudiantes nous font passer un petit questionnaire de satisfaction pour leur université. On boit un jus de fruits frais avec elles puis on retourne sur Legazpi.

Dîner au Small Talk Restaurant avec un petit bicol express, le plat typique de la région, une tuerie ! Viande (souvent porc) cuisinée dans du lait de coco et des piments, yummy 🙂 On discute un peu avec Gerson puis on file rejoindre notre chambre car demain c’est quad autour du Mont Mayon, en espérant qu’il se montre plus qu’aujourd’hui !

Autour du volcan Mayon

Dimanche 23 avril

Lever 5h du matin. Petit déjeuner avec quelques biscuits et un petit jus acheté au supermarché la veille et on décolle à 6h pour aller récupérer notre quad à Lignon Hill. Quand on étudiait notre parcours depuis la France, on s’était dit qu’on allait le faire en randonnée avec un guide mais par cette chaleur, c’est juste impossible. On a donc pris l’option quad, le choix des prestataires ne manque pas aux alentours du volcan. Pas d’autres touristes à l’horizon car on a demandé à partir 1h plus tôt que les horaires habituels pour éviter la chaleur. On aura donc un quad et un guide pour nous 2 🙂

On circule aux abords du volcan jusqu’à arriver au « black lava front« , restes du champ de lave de la dernière éruption de 2006.  Le volcan Mayon est là devant nous, magnifique. On fait quelques photos (toujours kitsch) avec des touristes philippins mais le volcan repart déjà dans les nuages. On repart vers Lignon Hill par un autre chemin. Le guide en profite pour nous faire un véritable reportage photos avec notre appareil. En quelques heures, il nous a bien pris une centaine de fois :O On vous évitera l’intégrale des photos…

Retour à la guesthouse vers 9h30. Gerson nous sert un petit déjeuner avant de nous souhaiter un « Enjoy the sun, take care« , comme tous les matins. On part se balader dans Legazpi. Premier stop à la cathédrale pour une messe et se mettre à l’ombre. Ensuite, petit marché dans la rue et mall (centre commercial), où un concours de mini-miss est organisé.

On mange au First Colonial Grill, restaurant conseillé par Gerson quand on aime le piment. Je prends des pasta bicolana très épicées et un petit dessert qu’on ne voit pas souvent : une chili ice cream ou glace au piment. Comme on est proche du volcan, ils proposent 4 niveaux : niveaux 1-2-3 et niveau Volcano. Je questionne la serveuse, elle me conseille le niveau 2 qui est déjà bien relevé mais mangeable 🙂

On part faire le public market pour prendre quelques photos en discutant poissons et fruits locaux.

Busay Falls

Lundi 24 avril

Pour notre dernier jour à Legazpi, Gerson nous a conseillé des chutes d’eau. Encore un bon plan de notre nouvel ami ! On prend un tricycle et on part vers les Busay Falls qui se situe à quelques kilomètres. Baignade dans de l’eau très fraîche, ça rappelle la Guadeloupe et le saut d’Acomat. En milieu de matinée, on était quasi seuls mais, midi approchant, on se retrouve avec une foule de Philippins qui viennent profiter du lieu et des nombreuses tables de pic-nic qui jouxtent le bassin.

Au bout de quelques instants, magie de l’Asie et des rencontres, des Philippins nous invitent à partager leur repas et quelques bières Red Horse. On fait donc la connaissance de Donald, Bing et leurs acolytes. Direction la jungle pour explorer avec eux les autres cascades, il y en a 6 ou 7 plus en amont. On crapahute un peu en discutant, je manque de m’exploser l’épaule en glissant sur une roche humide. On fait quelques bonnes photos dans les chutes et bassins paradisiaques. C’est fou comme les Philippins sont accueillants et fiers de leur pays 🙂

En repartant vers la première chute, Choupi est quelques mètres derrière moi. D’un coup, j’entends un coup de feu. Je regarde derrière et je vois deux des Philippins qui sortent de la forêt avec Choupi. Le mec nous explique qu’il fait partie des forces spéciales et que pour nous souhaiter la bienvenue, il est de coutume de tirer une balle en l’air. Ce n’est pas tous les jours qu’on tire un coup dans la jungle !

On quitte Busay Falls en milieu d’après-midi pour aller au petit village de Bocacay. Il y a une plage de sable noir mais vraiment beaucoup de déchets et le village est très pauvre. On ne reste pas longtemps car on sent dans l’air qu’on n’est pas forcément les bienvenus. Retour sur Legazpi et pour se rafraîchir, rien de mieux qu’un green mango shake avec vue sur le volcan et ses fumerolles.

On finit notre séjour à Legazpi par un dîner au restaurant Sibid Sibid qui propose d’excellents plats de la mer. Demain, nous partons pour Donsol pour réaliser un de nos rêves : voir les butandings, les gigantesques requins baleine. Encore merci à Gerson pour les bons plans et le séjour.

Partagez sur les réseaux sociaux :