TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Après notre étape balnéaire de Nha Trang, nous prenons la direction d’Hoi An. Bus de nuit vers 19h. Après 12h de bus pas très confortable (en position semi allongée, avec les pieds dans une espèce de box et la taille qui rentre à peine dans le siège…), nous arrivons sous la pluie au petit matin.

18 février. On commence à faire le tour de la ville pour trouver une guesthouse. Jamais tapé à autant de portes. On les aura quasi toutes faites et à notre grand étonnement, c’est assez cher ici. Il y a beaucoup d’hôtels assez luxueux et les guesthouses classiques sont dans les 20 dollars alors que d’habitude nous payons 10-12 dollars pour le même confort. Celles qui sont dans nos prix sont complètes. On se rabat donc sur une des premières visitées, très charmante, après 2h de recherche. 22 dollars, déjeuner compris.

Petite bruine en ville, semblable à la bruine du Ch’nord, ça ne nous empêche pas de nous balader. On commence à visiter cette petite ville toute mignonne, teintée de jaune ocre à chaque coin de rue. Pour ajouter encore plus au charme de la ville, des dizaines et dizaines de lampions de toutes les couleurs pendent dans les arbres. Un paradis pour les photographes amateurs qui déambulent en ville malgré la pluie. Je fais comme d’habitude une fixette sur les murs, les fenêtres, et un nouveau sujet : les vélos 🙂

La vieille ville est principalement concentrée sur les trois rues qui bordent la rivière. On s’y sent comme chez soi, malgré le fait que ça soit très touristique. Hoi An est connue pour ses nombreuses maisons traditionnelles que l’on peut visiter et ses différents musées mais également pour ses nombreuses boutiques de prêt-à-porter. On peut en effet se faire faire une veste, une robe, des baskets sur mesure dans la journée ici. Choupi craquera sur une robe, à seulement 25 dollars. On trouve également de plus ou moins bonnes imitations de vestes techniques North Face, c’est assez drôle car tous la plupart des touristes repartent avec une.

On visite quelques pagodes mais le sol est bien glissant et je ne peux m’empêcher de glisser et m’étaler de tout mon long. Heureusement, je sauve l’appareil photo et deux papis viennent à mon secours et me bichonnent comme si j’étais leur petit-fils. Ils vont même jusqu’à m’essuyer les fesses remplies de boue.

On finit la soirée sur le petit port dans un restaurant qui passe du Brassens en créole et en russe. Son nom est le «café des amis». Décidément, les Vietnamiens n’ont peur de rien 🙂

19 février. On se lève assez tôt pour trouver une autre guesthouse car celle où on a passé la nuit n’a pas de chambre de libre pour aujourd’hui. Heureusement, il y a du mouvement dans les autres hôtels et on trouve une chambre moins chère à 12 dollars.

On passe l’après midi à visiter les lieux classés : les anciennes maisons traditionnelles, le pont japonais, les assembly hall, les pagodes. Normalement, vous payez 4-5 dollars et vous ne pouvez faire que 5 lieux sur la dizaine de lieux proposés. En faisant les yeux doux, on a pu quasi tous les visiter avec nos cinq tickets 🙂

Dans une des maisons traditionnelles, on achète une pipe à eau en céramique pour mettre sur la cheminée à notre retour. Puis on repasse devant les boutiques de fringue, et Choupi craque cette fois sur une veste et moi aussi. Du sur mesure à ce prix là, ça ne se refuse pas !

On retourne à l’hôtel mais notre clé n’y est pas. La réceptionniste nous demande si on ne l’a pas prise avec nous, je suis sûr que non donc on commence à flipper. Quelques minutes après, 2 mecs reviennent tout confus, ils avaient embarqué notre clé sans faire exprès. Ils avaient la chambre 204 et nous 402…

Ici, les mamies vietnamiennes sont super craquantes, elles passent leur journée à vendre des trucs pour les touristes (sifflets, fruits ou autre) en rigolant. Toujours l’occasion de prendre quelques bonnes photos.

Dîner en soirée au Tam Tam café, place recommandée par les Travelling Birds. Choupi prendra un Ban Khoai (sorte de pancake à la crevette et au porc) et moi un Phô Bo (soupe de boeuf traditionnelle), le tout dans un décor très mignon.

Demain, nous remontons encore et encore la côte pour rejoindre Hué et sa cité impériale.

Partagez sur les réseaux sociaux :
Vos commentaires
Gudule et Nounet
19 mars 2012 à 21:20 Répondre

ouah, la mise en scène !
on dirait du Doisneau …
Choupi t’as oublié de remonter la béquille …

Choupi avec les mamies : c’est celle qui a des dents 😉

bisous

Choupi et Tibal
22 mars 2012 à 13:30

Merci pour les compliments un peu trop élogieux !
Bisous bisous

Anlor
30 mars 2012 à 11:10 Répondre

Salut,

Merci pour la carte des volcans!

Donnez des news car on est tous un peu inquiets là!

Merci,

Choupi et Tibal
31 mars 2012 à 08:22

De rien, je viens de vous envoyer un mail pour les news fraîches !
On est à la bourre sur le blog mais pas perdu dans la jungle, plutôt sous l’eau.
Bisous bisous

Tata Jo
4 avril 2012 à 18:32 Répondre

Alors quoi, on se r’lâche pour le blog ?
On est en mal, c’est tellement époustouflant et passionnant de vous suivre !
Même qu’on y pense fort d’aller au Vietnam cet été. Vs voyez un peu l’influence que vs avez sur ns ?
Allez, joyeuses Pâques les lovers,
Bises,
Tata Jo

Choupi et Tibal
8 avril 2012 à 15:07

Coucou
Oui, on touche à la fin et il y a un peu de relâche… et surtout pas trop de connexion Internet décente.
On poste un nouvel article ce soir pour bien commencer la semaine et d’autres suivront au compte goutte !
Bonne lecture et n’hésitez pas sur le Vietnam ! Demandez aux parents pour d’autres conseils 😉
Bisous

elodie
5 avril 2012 à 17:38 Répondre

choupi, t’es où? tu me manques. heureusement on peut vous voir sur de bien jolies photos où vous avez le sourire jusqu’aux oreilles!

Choupi et Tibal
8 avril 2012 à 15:09

Tu nous manques aussi, on a hâte d’entendre tes hihihahahéhéhuhu à nouveau 😀
On rentre de Singapour, grosse claque ! On a pas trouvé la choucrouterie mais un Flam’s
On finit par les îles paradisiaques, à très vite ! Bisous

Good Morning Hoi An
5 novembre 2014 à 19:10 Répondre

Oui, vous avez fait une fixette sur les nombreux murs jaunes de Hoi An. Les photos en jaunes sont assez sympas.

Choupi et Tibal
10 janvier 2015 à 19:11

Yep, les murs jaunes sont photogéniques, même par mauvais temps 🙂

ARTICLE SUIVANT

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *