TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Jogjakarta, (ou Yogya pour les intimes), est une des plus grosses villes d’Indonésie avec sa consoeur Jakarta. Pourtant, à l’intérieur, on ne se sent jamais oppressés, on a presque l’impression d’être dans un grand village, comme à Chiang Mai en Thailande. La ville est surtout connue pour ses nombreuses fabriques de batiks (technique d’impression des étoffes typiquement indonésienne) et ses centres d’art qui fleurissent un peu partout. On peut y apercevoir également l’oeuvre de nombreux street artists, qui ont disséminé dans la ville leurs plus jolis tags. Jogjakarta est un très bon point de chute si vous voulez visiter le célèbre temple bouddhiste de Borobudur et/ou le temple hindouiste de Prambanan, situés non loin de la ville. Notre guesthouse avec piscine (la Prambanan Guesthouse) nous permet de souffler un peu dans un cadre agréable, idéalement situé.

17 mars. Nous commençons la journée par une visite du Bird Market (le marché aux oiseaux). il était indiqué dans le Lonely Planet et avait plutôt bonne réputation. Arrivés là-bas, effectivement, il y a des oiseaux et d’autres animaux sur une bonne surface mais ça sent horriblement fort et les animaux sont tous dans des conditions de captivité assez… exiguës dirons nous ! Au delà des oiseaux “classiques”, vous pouvez vous procurer des chouettes, des serpents, des tortues, des rongeurs de toute sorte, des singes, des insectes..

On retourne vers le centre-ville. Ici, toute la ville est remplie de tags. Même les pousse pousse (ou becaks) sont agréablement décorés. On veut faire le Kraton (le palais royal) mais il ferme à 14h et il est déjà 13h50… Tant pis, on remet ça au lendemain ! On fait donc le Water Palace, situé juste à côté. Un Indonésien nous accompagne et nous guide en nous expliquant les différentes parties du palais. Les couleurs de l’eau sont vraiment sublimes !

Le mec est un ancien guide qui travaillait à Bali. Après les attentats de 2002, il est revenu sur Java et ne veut plus retourner là-bas. Il nous raccompagne dans les petites rues labyrinthesques qui bordent le palais puis on décide de manger dans un restaurant tenu par un photographe du quartier. Super bien présenté et délicieux. Son nom si vous passez par là : le Water Castle café.

On finira l’après midi par la très animée Malioboro Street, la rue commerçante de Yogya. Des gros centres commerciaux un peu partout et dans la rue, des animations, des becaks qui attendent (il doit y avoir à peu près un pousse pousse par habitant ici :D). J’en profite pour aller me réapprovisionner en caleçons, ce qui occasionnera une bonne crise de fou rire chez les deux jeunes vendeuses…

Avant de manger, un petit plouf dans la piscine, puis repas dans le restaurant jouxtant notre guesthouse.

18 mars. C’est l’anniversaire de Choupi ! La matinée est consacrée à un peu de magasinage (comme disent nos amis Québécois), à quelques plongeons dans la piscine et à amener nos vêtements au laundry service. Rien de bien passionnant 🙂

En début d’après-midi, nous partons en taxi pour rejoindre le site de Borobudur, situé à 1 heure de route. Normalement, le taxi devait prendre 5 personnes mais nous serons seuls. Taxi privé donc, et pour le même prix ! Arrivés sur le site, on nous fait enfiler des pagnes/batiks pour pénétrer dans l’enceinte du temple. Le site dégage une atmosphère très apaisante, et nous commençons à gravir les différents étages du site, ponctué tous les 3 mètres d’un buddha. Petite astuce pour les entrées : passez par votre guesthouse, vous aurez généralement une petite réduction de 3 dollars, ce qui fait l’entrée à un peu moins de 10€ (12 dollars) au lieu des 15 dollars habituels.

Arrivés au sommet, nous avons une vue panoramique sur toute la région qui entoure le temple. Par temps vraiment dégagé, on peut apercevoir un volcan en activité mais il y a un peu trop de nuages cette fois. Il n’y a quasi aucun touriste occidental, ce ne sont que des locaux, qui s’amusent à se prendre en photos avec nous devant les dizaines de buddhas enfermés sous des grosses cloches.

Le site fermant à 17h, nous commençons tranquillement à redescendre. On retrouve notre taximan qui prend deux touristes en plus sur la route. Ce sont deux étudiants français. L’un étudie à Singapour et l’autre en Allemagne mais est en vacances chez son pote pour un mois. Tous les week-ends ils partent dans un pays voisin de Singapour pour 4 jours. Il nous donne gentiment son adresse mail si on avait besoin d’informations ou de logement sur Singapour.

On rentre à la guesthouse et on mange au bord de la piscine, avant de se prendre un vrai déluge de fin de mousson… Impressionnant les quantités d’eau qui peuvent tomber en un court laps de temps !

19 mars. On se lève et on prend un becak à la journée pour nous promener. C’est un des petits plaisirs de Choupi, il faut bien l’avouer 🙂 En plus, son genou est encore un peu douloureux. On visite le Kraton, le palais du sultan. Mouais, on aurait pu éviter, il n’y a rien d’exceptionnel ici. C’est une vaste place, avec quelques salles qui font office de musée désormais.

On avait également lu dans le Lonely Planet que le zoo de Jogjakarta valait le coup. Notre vol étant le lendemain, on tue le temps comme on peut ! Il est assez loin du centre ville et le pousse pousse a bien du mal à monter les côtes. La partie intéressante (et qui est bien entretenue) est celle des amphibiens et des reptiles. Vous pouvez apercevoir les légendaires varans de Komodo et d’autres espèces rares. Par contre, tout le reste du zoo, composé d’animaux assez “classiques”, fait peine à voir. Très peu d’espace pour les animaux, des enclos bétonnés, sales  et grillagés à outrance. C’est assez triste de voir ça 🙁 On repart un peu écoeuré en se disant que les guides de voyage c’est bien mais ce n’est quand même pas mis à jour régulièrement !

Retour à la guesthouse pour notre dernière baignade et notre dernier repas au bord de la piscine. On commençait à s’y habituer à ce petit luxe ! Demain, on rejoint une autre île indonésienne en avion, à savoir l’île de Sumatra. Pas forcément prévue au programme initial mais comme beaucoup de gens nous en ont dit du bien, on y file et on vous dira ce qu’il en est !

Partagez sur les réseaux sociaux :
Vos commentaires
Flo
8 juin 2012 à 19:46 Répondre

Trés sympa cette série de photos ! avec des choses insolites en plus.
cette manie de « colorier » les poussins c’est vraiment bizarre…
Bonne route à tous les 2 🙂

Choupi et Tibal
9 juin 2012 à 09:08

Merci pour les photos
Oui, ça change des volcans, Jogjakarta 🙂
Colorier les poussins, je ne vois pas l’intérêt mais comme disait Obélix, ils sont fous ces romains 🙂

Maïder
12 juin 2012 à 11:52 Répondre

J’ai également eu droit à une loooongue session photo avec des étudiants de Yogya qui m’ont tapé la discussion pour tester leur anglais !
Rha quelle idée d’aller en Indonésie durant la mousson, je me suis aussi pris des bonnes saucées sur Java mais le temps s’est arrangé sur Bali 😉

Choupi et Tibal
14 juin 2012 à 21:28

Héhé, nous c’était sur le lac Toba à Sumatra la longue séance photos / discussion en anglais avec des étudiantes indonésiennes ! Très bon souvenir 🙂
La mousson, c’était un peu relou au début mais on s’y habitue vite et ça fait partie du pays ! C’est à voir au moins une fois. Sur 15j, je comprends que ça énerve, sur 6 mois, ça reste marrant !

Blog Voyage Way
15 mai 2014 à 21:47 Répondre

J’ai longtemps hésité entre Bali et Yogyakarta et j’ai opté pour Bali !
J’espère ne pas le regretter. Réponse fin juin 😉

De toute façon, je pense retourner en Indonésie pour visiter plus longuement Java et peut-être Sumatra

jallageai
7 février 2016 à 14:39 Répondre

Bonjour
ou aviez vous logé sur YOG ? Aviez vous apprécié le guest house ?
Merci par avance,
D

Choupi et Tibal
18 février 2016 à 20:17

Je vous ai envoyé l adresse de la guesthouse par email !

ARNOUX
1 juillet 2016 à 09:55

Bonjour,
J’aimerais savoir où vous avez logé à Yogyakarta ?

Choupi et Tibal
13 octobre 2016 à 22:57

Dans une guesthouse qui s’appelle la prambanan guesthouse
Voici notre lien tripadvisor https://www.tripadvisor.fr/Hotel_Review-g294230-d1052241-Reviews-Prambanan_Guesthouse-Yogyakarta_Java.html

ARTICLE SUIVANT

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *