TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Pour le long week-end du 14 juillet, on se cherchait une randonnée à faire sur 2 ou 3 jours. Savoie, Haute-Savoie, Isère… Le choix ne manque pas en région Auvergne Rhône-Alpes pour changer d’air et prendre de l’altitude ! Après notre nuit au refuge du Presset l’année dernière pour découvrir le Beaufortain et la légendaire Pierra Menta, on voulait randonner dans les massifs plus proches de Grenoble : Chartreuse ou Belledonne.

J’appelle le mari d’une collègue de Grenoble qui connaît bien le coin, il nous donne ses 2-3 bons plans pour dormir dans un refuge tout en faisant une belle balade. On appelle donc les refuges mais ils sont bien bookés pour ce long week-end. Le refuge de la Pra est encore disponible mais uniquement le samedi 14… on dit banco ! 2 jours de randonnée, c’est suffisant vu notre entraînement actuel. C’est donc parti pour l’ascension de la Croix de Belledonne, qui culmine à 2926 mètres.

Montée au refuge de la Pra

Samedi 15 juillet

Départ tôt le matin pour rejoindre Revel, le point de départ de la randonnée. Plusieurs parkings sont disponibles pour amorcer la balade. Le parking le mieux placé est celui de Pré Raymond, tout au bout de la route carrossable. Le problème est qu’il est déjà presque midi donc les parkings débordent déjà. On ne prend pas le risque d’aller jusqu’au bout et on se gare où on trouve la première place libre.

On s’équipe et c’est parti pour quelques centaines de mètres d’échauffement avant d’attaquer la montée. En marchant à un bon rythme, il faut compter 2h30 environ pour rejoindre le refuge de la Pra. On s’arrête toujours pour prendre plein de photos ou contempler le paysage qui s’offre à nous donc on ajoute toujours du temps par rapport à l’estimé 🙂

Première montée sur un chemin forestier, pas forcément très intéressant, puis on attaque une montée en zig-zag dans la forêt avant d’apercevoir les premiers pics. On continue, avec toujours une vue panoramique sur le massif de la Chartreuse, dans notre dos.

Après 2h30 de montée, on arrive au lac du Crozet, joliment perché à 1974 mètres. Quand les eaux sont hautes, le lac fait comme une piscine à débordement qui se vide dans la vallée de Grenoble. Aujourd’hui, le niveau est particulièrement bas donc l’effet est moins saisissant mais les reflets et l’eau donnent envie de se plonger dedans. Froide ? Même pas peur ! J’enlève mon short corsaire et me baigne quelques minutes avant de rejoindre la berge pour profiter du soleil et me sécher.

Suite à cette baignade, on reprend la randonnée, la journée n’est pas finie. Il nous reste quelques kilomètres pour atteindre le col de la Pra, puis basculer sur le refuge. Quelques jolies cascades ponctuent l’ascension. C’est fou le nombre de gens qui se sont donnés rendez-vous ici pour ce week-end du 14 juillet, c’est une vraie autoroute de randonneurs 🙂

On arrive au refuge vers 17h. Petite bière pour récompenser les 3h30 de montée et douche avant de se mettre à table. La moitié des lavabos et WC sont fermés sans explication. C’est un peu dommage vu le nombre de gens.

Au menu du soir : soupe de légumes, boulghour avec poulet au curry et gâteau aux noix. Menu pas assez montagnard à notre goût… Mais vu la quantité de marcheurs aujourd’hui (on est bien 80 dans la salle à manger), ça excuse un peu l’organisation en cuisine.

Le repas fini, on joue un peu aux jeux de société disponibles : « Qui est ce », triominos, … avant d’aller se coucher dans les dortoirs. Ce sont des petits box de 5 très propres avec des couvertures qui tiennent bien chaud. Un peu froid en début de nuit puis après trop chaud, un grand classique !

Ascension de la Croix de Belledonne

Dimanche 16 juillet

Lever à 6h30 avec les premiers randonneurs. Petit déjeuner à 7h pile. On paye pour la nuitée et la demi-pension. Et on récupère notre panier pic-nic du midi. Pareil que la veille, ce n’est pas dément ce qu’ils mettent dedans. Dommage car le refuge est situé dans un écrin de verdure privilégié 🙁

On commence l’ascension, il fait frais ce matin, la polaire et le coupe vent ne sont pas de trop. 850 mètres de dénivelé positif en alternant pierriers, névés subsistants et lacs de haute altitude. On passe devant les lacs du petit Doménon et du grand Doménon. Un paysage lunaire s’offre à nous. Dans les hauteurs, des bouquetins jouent à cache-cache avec les marcheurs. Nos derniers efforts sont récompensés, nous voilà au point culminant de notre randonnée. La Croix de Belledonne. Arrivés là haut, le panorama est impressionnant ! Vue sur le pic de Belledonne, sur le massif de Chamrousse, de la Chartreuse, sur le lac Blanc en contrebas. De quoi donner le vertige, surtout que l’espace où poser ses pieds n’est pas bien grand et très accidenté.

On prend quelques photos, une petite barre pour se donner des forces et c’est reparti pour la longue descente. On reprend le chemin comme à l’aller mais cette fois ci pour redescendre jusqu’à la voiture. On repasse devant les lacs et le pic du Doménon puis lac du Crozet. C’est long, long, très long… La fin est même douloureuse pour les genoux mais on finit la journée heureux, avec des superbes paysages de montagne plein la tête et la découverte du massif de Belledonne !

Informations randonnée

Jour 1 : parking Revel -> Refuge de la Pra
=> 6,6 km / 900 D+ / 90 D-

Jour 2 : Refuge de la Pra -> Croix de Belledonne -> parking Revel
=> 16,4 km / 860 D+ / 1680 D-

Lien vers le refuge de la Pra

Partagez sur les réseaux sociaux :