shadow

TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Malaisie

Itinéraire et articles du blog

Données clés sur la Malaisie

Carte d’identité

  • Capitale : Kuala Lumpur
  • Superficie : 330 434 km² (avec Sabah et Sarawak)
  • Population : 27 millions d’habitants
  • Monnaie : le ringgit (Rm) // Mi-2010, un ringgit valait environ 0,21 €, soit 1 € = 4,80 Rm
  • Langues : malais, chinois, anglais, tamoul
  • Principales religions : musulmans (60,4 % ; religion officielle), bouddhistes (19,2 %), chrétiens (9,1 %), hindouïstes (6,3 %), autres (5 %).
  • PIB/Hab : 14 700 $US
  • Principales activités : composants et matériels électroniques, produits manufacturés, pétrole et ses dérivés, bois d’œuvre, huile de palme, caoutchouc, étain
  • Principaux partenaires : Japon, États-Unis, Singapour, Union européenne
  • Institutions politiques : monarchie fédérale constitutionnelle
  • Décalage horaire : GMT/UTC + 8h
  • Poids et mesures : système métrique
  • Électricité : 220-240 V, 50 Hz
  • Indicatif téléphonique : + 60

Phrasebook

  • Bonjour : Selamat pagi (le matin) Selamat petang (l’après-midi)
  • Merci : Terima kasih
  • Comment allez-vous ? : Apa khabar ?
  • Comment vous appelez-vous ? : Siapa nama kamu ?
  • Je (ne) comprends (pas): Saya (tidak) faham
  • Comment aller à…: Bagaimana saya pergi ke… ?
  • Où se trouve… ? : Di mana ada… ?
  • Dormir : Tidur

Trucs et astuces

Ces conseils sont issus des guides Lonely Planet (site web), du Routard (site web et papier) et de tous les blogs, sites et forums que nous avons parcouru sur la Malaisie. Nous verrons au fil du voyage si ils s’avèrent pertinents et nous n’hésiterons pas pour vous les commenter en bien ou en mal et ajouter notre propre ressenti ! 🙂

Argent

  • Excepté dans certains endroits très touristiques, les Malais ne sont pas habitués au pourboire.
  • Ne jamais trop pousser le marchandage avec les Malais (surtout s’ils sont âgés), vous les vexeriez. Ce n’est pas dans les mœurs.

 Coutume

  • Pour saluer, un hochement de tête et un sourire suffisent.
  • Ne pas éternuer ou se moucher à table… marque d’extrême incorrection.
  • Il est plutôt de bon ton de faire un peu de bruit en mangeant, et une manifestation digestive sonore en fin de repas.
  • Pas de disputes en public. Les habitants du pays ne se font jamais de scènes en public.
  • Ne jamais avoir l’air de se moquer de quelqu’un. Les Malais sont un peuple fier : le moindre manque de respect est souvent considéré comme un affront.

Nourriture

  • Durian: fruit d’été. Le durian, une fois coupé à la machette, répand une odeur plutôt nauséabonde. À tel point que certains hôtels punissent d’une forte amende (l’odeur est tenace) tout client qui en dégusterait dans sa chambre !
  • Satay : brochettes de viande (bœuf ou poulet, assez gras) marinées dans une délicieuse préparation à base d’épices et de cacahuètes avant d’être grillées. En quelque sorte, le plat national malais.
  •  Nasi Goreng à Penang : riz frit cuit avec du poulet ou des fruits de mer, des légumes, une sauce soja et des oeufs . C’est à Penang qu’il faut les gôuter : influence malaise, chinoise, indienne et baba-nonya.

Parcours

  • Sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco : le parc du Kinabalu ; le parc national du Gunung Mulu ; Melaka et George Town, villes historiques du détroit de Malacca.
  • Penser dans tous les cas à se munir de papier toilette (ou de mouchoirs en papier) chaque fois que l’on quitte les hôtels et restaurants internationaux.
  • En Malaisie occidentale : les forêts primaires (8 000 espèces), les montagnes ( Cameron Highlands), les vestiges de la colonisation protugaise (Malacca), les temples, mosquées, palais, pagodes (Kuala Lumpur, Penang, Kuala Kangsar, Chah-Alam, Petronas Tower), Penang, langkawi, Tioman, Pangkor, les tortues géantes de Rantau Abang…
  • En Malaisie orientale : Mont Kinabulu, les plages (île du parc Tunku Abdul Rahman), des plongées autour de Sipadan ( barracudas, tortues, corail), des orangs-outans, ponte des tortues vertes, rafflesia (plus grande fleur du monde), forêt pluvial, la forêt primaire de Bornéo, pirogues, grottes…
  • Pulau Perhentian : entre forêt pluviale et plages de cocotiers : des îles paradisiaques.
  • Pulau Sipadan : figure dans tous les classement des meilleurs sites de plongée de la planète : tortues vertes et carets sont ici comme des poissons dans l’eau. Le site comprend un cimetière de tortues à 22m de profondeur où s’entassent de nombreuses carapaces.  Ne pas manquer Barracuda Point, le célèbre Drop Off où les fonds marins chutent brutalement de 600m.
  • parc national de bako à Bornéo : endroit idéal pour observer les rares nasiques et de simples macaques!

 Santé – Sécurité

  • La Malaisie est un pays assez sûr sur le plan sanitaire. Les soins y sont généralement de bonne qualité, prodigués dans des hôpitaux bien entretenus, et les médicaments facilement disponibles.
  • Les moustiques sont très présents. Le paludisme est en diminution constante depuis plusieurs années. Mais il y a de la dengue (beaucoup) et du chikungunya.
  • Avant de se baigner, renseignez-vous sur la présence – ou non – de méduses (jellyfish). Leurs piqûres sont douloureuses.
  • Attention aussi aux sangsues, comme dans toutes les forêts de la région.
  • le ministère des Affaires étrangères déconseille de se rendre dans la région frontalière avec la Thaïlande, au nord de la Malaisie.
  • En Malaisie, tout transport de drogue entraîne la peine de mort.

Quelques liens pour aller plus loin

Partagez sur les réseaux sociaux :

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *