TAPEZ VOTRE RECHERCHE

Et oui, on a qu’une envie, c’est de se souvenir des belles choses…

A plusieurs reprises pendant le voyage, on admirait le paysage et les gens en se disant «ça on ne veut pas l’oublier».

Naviguer sur le Mékong et sur le Gange, voir des volcans et des orangs outans, partager des repas en toute simplicité avec des gens qu’on ne connaît pas, marcher et prendre toute sorte de transports locaux, goûter plein de plats différents,… Bref, prendre le temps de vivre et de découvrir ce qu’il se passe ailleurs de nos propres yeux !

Ce qui a fait le bonheur de ce voyage, c’est bien entendu les rencontres faites ! Quoi de plus beau que d’être invité à un mariage par des inconnus, se faire offrir l’hospitalité par hasard, se faire dédier des chants en guise de bienvenue, avoir un tika sur le front des mains de notre hôte, se faire guider par tout le monde sans rien demander, se faire offrir des thés, des repas, … sans qu’on ne nous demande rien en échange si ce n’est de papoter ensemble et d’échanger quand on le pouvait sur nos habitudes en France et sur les leurs, sur les différences et les points communs,… Ces gens nous ont souvent remercié d’avoir choisi leur pays sur notre parcours, c’est assez exceptionnel 🙂

A la question, “alors c’est dur le retour à la réalité ?

On a tendance à répondre que c’est bien réel aussi là-bas 🙂

C’était vraiment excitant de découvrir chaque mois une nouvelle culture, de nouvelles habitudes, des nouveaux mots, des nouveaux plats, s’habituer à de nouvelles devises …  on rigolait bien parfois à essayer de mimer ce qu’on voulait quand nos mots ne suffisaient pas.

Ce qu’on a envie de retenir de ce voyage (et non vacances comme on a entendu trop souvent à notre retour) c’est la beauté des gens et de la nature ! C’est dur de raconter comme ça dans un article ce qu’on a aimé car il y a eu tellement de choses dont la plupart n’est que du ressenti. Tout ce qu’on peut dire c’est allez-y et voyez par vous-même !! Partir avec son sac sur le dos et emprunter les chemins qu’on veut, à son rythme, c’est le meilleur moyen pour découvrir un pays et faire de belles rencontres. Et on a beau avoir aimé un lieu, vous le détesterez peut être, et inversement ! Les rencontres tissent nos souvenirs et à chacun de  “fabriquer” son voyage et ses souvenirs.

Oser faire confiance, sourire et parler aux gens, goûter aux spécialités locales, s’adapter à leurs coutumes, comprendre le système des WC, des bus, des banques, …  on a souvent eu de bonnes crises de fou rire et aussi des moments de doute. Est-ce que le bus sera bien là à 4h du matin dans un endroit improbable avec comme seul titre de transport une carte de visite ? Est-ce qu’on a bien fait de monter dans cette camionnette en pleine nuit avec ce  type qui dit nous emmener dans sa famille à 2h de route de là ? Est-ce qu’on fait bien de manger ce plat ne sachant pas du tout ce que c’est (mais bon ça a l’air bien cuit) ?  Pourquoi nous regardent-ils tous comme ça, pourquoi cette petite fille me touche-t-elle le pied puis sa tête, … pour toutes ces interrogations, maintenant on sait 😉

Entre mondialisation et tourisme de masse, il y a le voyage éthique

Le point bien évidement négatif de ce voyage reste le tourisme de masse et la mondialisation de la bêtise humaine. Bien souvent on avait envie de dire à certaines personnes mais rentrez chez vous si c’est juste pour boire à outrance,  avoir peur des gens et leur montrer,  vouloir  plus de confort , être dégoûté par certaines odeurs et visions, se promener en débardeur et mini short,  vouloir voir à tout prix des animaux en voie de disparition et ne pas vouloir payer si ces animaux ne se montrent pas, être négligé au niveau vestimentaire parce qu’on est backpacker, se prendre pour l’aventurier du siècle qui a eu des révélations sur son Moi profond, prendre les gens en photo sans demander l’autorisation comme si on était dans un zoo humain… et on en passe ! On en a vu des comportements qui nous ont dégoûtés mais heureusement tout le monde n’est pas comme ça 😉  On ne prétend pas être mieux que les autres, mais on a essayé de faire ce qu’on pouvait à notre niveau pour respecter au mieux les personnes et les endroits où l’on passait. La force d’un bon voyageur est avant tout sa tolérance par rapport aux autres modes de voyage. On n’en revient à la question du bon et mauvais chasseur… euh voyageur. Mais pour nous, c’est avant tout une question de tolérance et d’adaptation par rapport au pays, à la culture de celui-ci et aux gens qui le peuplent. Une famille en Club Med peut être beaucoup plus ouverte sur l’environnement qui l’entoure qu’un mec se disant backpacker et qui passe ses journées vautré dans un bar qui diffuse des épisodes de South Park. Le tout est de voyager responsable et c’est beaucoup plus facile qu’on ne le croit !

Quoi de plus rageant également que de voir certains gamins mendier et courir après les dollars et même les euros ?!  Après tout il est « normal » que tout le monde ait envie de vivre comme les occidentaux au niveau (et non qualité) de vie « tellement » plus élevé …  Mais ce qui nous a le plus touché, c est que la plupart des personnes rencontrées ne nous enviaient pas au contraire ! Elles ne comprenaient pas comment on pouvait rester enfermé dans un bureau devant un écran d’ordinateur 😉 D’autres nous enviaient parce qu’on pouvait voyager sans se poser de questions. C’est vrai que parfois on avait un peu « honte » de pouvoir voyager comme ça si facilement. Certains nous demandaient « et là-bas c’est comment ? (en parlant d’une région de leur propre pays) Tu sais nous on ne pourra jamais le voir qu’au travers des cartes postales qu’on vous vend. Vous avez de la chance, moi j’ai grandi ici et j’y resterai sans doute toute ma vie alors j’aime discuter avec des voyageurs et apprendre comment c’est ailleurs. »

Certes dans ces pays, on se retrouve nez à nez avec la prostitution des adultes et des enfants, la déforestation massive, la pêche à la dynamite, les faux orphelinats, la maltraitance des femmes et des enfants, le travail des enfants,… et on pourrait rester sur une note amère. Mais il faut tout de même souligner les initiatives locales qui essayent de changer tout ça tant bien que mal (malgré la corruption qui n’aide pas).

Dès qu’on le pouvait on achetait des choses à ces associations (vêtements, bijoux, sac, petites décorations, …) pour l’aide aux enfants des rues, le travail des femmes, stopper la prostitution des enfants,…et on a participé au projet SAELAO (en donnant des cours d’anglais aux gamins du village, en aidant à la restauration de la salle commune, …) , on a ramené des médicaments et des jeux dans un orphelinat au Vietnam, on a porté les t-shirt du projet « Let’s talk », on a envoyé des cartes postales à des écoles françaises pour que les enfants découvrent d’autres pays et échangent avec leurs camarades de classe, pour leur donner envie d’aimer notre petite planète afin qu’ils la sauvegardent à l’avenir.

On sait que ça peut paraître utopiste et que ce n’est pas en faisant « si peu » que ça va changer les choses… mais c’est aussi comme ça que petit à petit on peut y arriver 🙂

Le temps d’une parenthèse

En tout cas 6 mois ça peut paraître long pour certains, mais en réalité pas du tout, c’est passé beaucoup trop vite à nos yeux, on avait encore envie d’en découvrir plus! Mais on savait bien qu’il fallait rentrer un jour. A aucun moment on en a eu assez, rien ne nous a manqué sur place, même pas le précieux fromage 🙂 Bien sûr, on pensait souvent à nos familles et à nos amis mais on savait qu’on allait se revoir ! Et puis si on part ce n’est pas pour retrouver ce qu’on a chez soi !

Beaucoup de personnes se sont également demandées mais comment vont-ils faire 24h/24h ensemble (on s’est posé la même question hein) ?! On avoue, la première semaine, avec le stress de l’Inde et le départ de l’aventure, on a voulu se séparer pour se dire finalement qu’on continuerait bien un bout de chemin ensemble 🙂 Ce voyage s’est bien entendu super bien passé par la suite car on est hyper complice et qu’on est vraiment sur la même longueur d’onde tous les deux.

Retour d’un voyage au long cours

Quant au retour, il a été moins dur que ce qu’on pensait, on n’était pas triste de rentrer mais rempli de joie d’avoir fait ce voyage, d’avoir réalisé une part de nos rêves… Bien entendu ça ne nous enchantait pas plus que ça de revenir 😉 Revenir pour mieux repartir, comme dirait l’autre.

Pour Choupi, tout s’est bien passé dans son entreprise, elle a été super bien accueillie à son retour. Par contre Tibal a plus ou moins été contraint de quitter sa boîte (on vous passe les détails). Certains comprennent notre voyage et d’autres non… le principal pour nous c’est qu’on sait pourquoi on l’a fait et on en est heureux !!

Notre soif de découverte n’en est pas pour autant assouvie, on a qu’une envie c’est de reprendre nos sacs et d’aller à la découverte d’autres endroits ! Pendant ces 6 mois il faut dire qu’on n’a pas chaumé ! Debout tous les jours vers 7h (voire plus tôt) et marche d’au moins 5-6h par jour ! Alors autant vous dire que la 1ère semaine à devoir rester assis devant son écran d’ordinateur n’a pas été chose facile 🙂 Pour les prochains voyages, on n’hésite encore : l’Amérique du Sud nous tente bien mais on a été aussi conquis par l’Asie et on a fortement envie de passer par la Birmanie ou les Philippines que nous n’avons pas eu le temps de découvrir. Peut être un voyage dans le Nord pour voir les aurores boréales, bref, rien n’est décidé, on attend déjà de voir quand on pourra reprendre des vacances tous les 2 !

On nous demande souvent ce qui a changé en nous?

On a maigri ça c’est sûr (mais on reprend tout aussi vite 🙁 )

C’est assez dur de répondre à ça… Ce qui est sûr c’est qu’on est encore moins tolérant aux C____ qu’avant et aux gens qui se plaignent tout le temps pour rien.

On a appris énormément sur les coutumes, les religions, … On sait dire plein de choses dans les langues des pays traversés  surtout en Vietnamien et en Indonésien, on a appris à apprécié le riz (ça c’est sûr 😉 ) et y’a vraiment plein de plats qu’on aimerait manger à nouveau ! Les épices ne nous font plus peur, nos estomac sont blindés pour un petit bout de temps !

On sait monter dans un train en marche,  faire des combats de cerfs-volants, manger avec les doigts comme avec une cuillère, … mais on sait aussi qu’on n’aime pas le durian, que Choupi ne sait pas descendre d’un bus en marche, que le safari à dos de dromadaire ben ça fait mal aux fesses, que la tête d’un éléphant ça pique quand on est assis dessus, …

En gros ce qui a changé chez nous, ça doit sûrement être qu’on en connaît un peu plus sur les pays traversés et qu’on a assouvit encore un peu plus notre passion du voyage !!

Souvenirs, souvenirs…

On gardera ce voyage longtemps dans notre mémoire, on ne veut surtout rien oublier ! Il n’y a pas une journée qui passe sans qu’on y pense : tous ces visages, ces sourires, ces moments partagés, ces paysages, ces situations atypiques, ces odeurs, ces épices,  … on partait souvent des différents endroits avec la larme à l’œil ! on était chez des gens qui nous donnaient  tellement en n’ayant si peu ! C’est indescriptible ce qu’on ressentait et ce qu’on ressent encore aujourd’hui ! On est encore en pleine digestion 😉

Tout ce qu’on a vous raconté dans ce blog,  c’est par rapport à notre propre expérience, à notre ressenti et à nos rencontres, il ne faut en aucun cas généraliser, c’est différent d’un pays à l’autre, d’une ville à l’autre, d’un village à l’autre … Si on avait écouté les « conseils » de certains on ne serait par exemple jamais allé au Vietnam alors qu’on a adoré ce pays (idem pour l’Inde !).

Maintenant on est heureux de partager ça avec nos proches comme on peut et aussi avec toutes les personnes qui ont envie de le faire (d’ailleurs en ce moment on trie les photos et bientôt on pourra vous les montrer)! Seulement ce n’est pas évident, tout vient dans tous les sens (ou pas) et parfois on n’a pas envie d’en parler mais juste d’y penser et surtout de se souvenir des belles choses

On remercie tous ceux qui nous ont suivi durant ces 6 mois et plus sur le blog, sur Facebook ou encore Twitter. Continuez à diffuser nos adresses comme vous l’avez si bien fait jusqu’à maintenant.Même si vous ne postiez pas beaucoup de commentaires, on sait que vous avez été nombreux à lire nos articles et ça nous motivait pour continuer ! Présentement, en attendant le prochain voyage, nous réfléchissons aux futurs articles qui se voudront plus généralistes, toujours sur l’univers du voyage évidemment. Il y aura aussi des interviews de bloggers ou de voyageurs, des focus sur différents moments de notre parcours et d’autres idées qui nous trottent en tête 🙂

Quelques faits marquants…ou pas !

– Tibal s’est fait raser barbe (et tête parfois) chez 7 barbiers
– on a pris un bon nombre de moyens de transports différents (avion, bus local, ferry, speedboat, slowboat, jeep, scooter, moto, pirogue, tuk tuk et assimilés, vélos, nos pieds, …)
– on a dormi à la belle étoile dans le désert et on a assisté à un lever de lune
– on a vu des orang outangs et des dauphins d’Irrawady
– on a été invité à un mariage Batak (Indonésie)
– on a fait de la pirogue sur le Sékong (Laos)
– on a dormi dans plus de 100 guesthouses différentes
– on a dormi dans la jungle et on a fait du rafting sur une drôle d’embarcation
– on a réussi à réserver des billets de train en Inde
– on s’est baigné dans le Gange
– on a passé une nuit entre les 2 wagons d’un train (dans le couloir) en Inde, avec pour compagnie un Indien et 2 Espagnoles + un bon nombre de cafards
– Choupi a vu un des serpents les plus dangereux au monde en pleine mer lors d’un snorkeling
– Choupi a ramené des cafards d’Inde en Thaïlande via son sac
– on a découvert les ladyboys de Thaïlande
– on a mangé des insectes
– Tibal a planté du riz 3 fois
– Tibal a visité les hôpitaux malaisiens et Choupi les cliniques indonésiennes. Vaut mieux se faire mal en Malaisie 🙂
– on est tombé amoureux du sticky rice lao et de leur BBQ (mais pas du lao lao, leur whisky local)
– on n’en peut plus des karaokés dans les bus locaux 🙂
– on a lâché des sky lanterns dans le ciel pour ce Nouvel An qui restera exceptionnel dans nos coeurs
– on a donné des cours d’anglais à des touts petits
– on a un peu mieux compris l’histoire du Cambodge et du Vietnam
– on a fait plusieurs sites classés à l’UNESCO : baie d’Halong, temple de Borobudur, temples d’Angkor…
– on a découvert ce que voulait dire pluies diluviennes lors de la fin de mousson en Indonésie
– on a évité un tsunami de justesse lorsqu’on était en Malaisie
– …

On a des sourires et des regards plein la tête désormais ! On espère qu’ils dureront le plus longtemps possible et ce blog et ses photos sont là pour nous le rappeler 🙂

A très vite !

Partagez sur les réseaux sociaux :
Vos commentaires
Flo
5 septembre 2012 à 15:44 Répondre

J’ai adoré cet article qui est écrit à coeur ouvert.
Ce que vous dites est très vrai ce qui est important en voyage c’est d’aller vers les autres, d’écouter et de partager des moments de vie, de découvrir la culture du pays et de la respecter.
Merci à vous d’avoir partager cette aventure avec nous 😉

Choupi et Tibal
5 septembre 2012 à 19:53

Merci beaucoup à vous surtout, ça fait plaisir ce commentaire 🙂
On a hésité à le poster car un grand voyage ça ne se raconte pas en quelques mots mais voilà on avait envie de partager avec vous ne serait-ce qu’un millième de ce qu’on a vécu, et expliquer pourquoi il est important d’aller au devant des gens et profiter à fond, chaque minute, chaque seconde !
A très bientôt !

6 septembre 2012 à 19:41 Répondre

Un bilan réaliste et optimiste. C’est un plaisir de vous lire!

Choupi et Tibal
11 septembre 2012 à 19:58

Merci de l’avoir lu 😉

Stéphanie Olivier Kim et Thomas
19 septembre 2012 à 11:59 Répondre

Quel bel article !
Vous m’avez fait rire et pleurer aussi (si si!)
Et surtout vous m’avez donné envie !
Bravo encore d’avoir réalisé ce rêve et de nous l’avoir fait partager.
On ne se voit pas beaucoup (c’est peu dire !) mais on pense à vous (c’est peu dire aussi !)

Bisous à vous 2 de nous 4

Choupi et Tibal
19 septembre 2012 à 20:52

Merci !
A quand le tour du monde avec toute la petite famille ?
Ca fait du bien en tout cas, on revient boosté 🙂
Bisous à vous et à bientôt !

21 septembre 2012 à 19:59 Répondre

Merci pour cet article, je vois que vous prenez ce qui est authentique des gens et y voyez que du positif! Sympa les faits marquants, il y en a toujours lorsque l’on part en Asie 😀

Choupi et Tibal
22 septembre 2012 à 12:25

Merci Stefan 🙂
Et encore pour les faits marquants, on n’a pas dû tout mettre tellement il s’en est passé !!!
A bientôt

Mary du Quebec
5 octobre 2014 à 18:12 Répondre

Tres contente d’avoir trouve votre blogue par hasard. Je pars 1 an en 2015 et l’Asie est une de mes destinations. Je vais m’en inspirer. Merci!
Mary

Choupi et Tibal
10 janvier 2015 à 19:10

Bon voyage à vous !

Bénédicte DE mONTRÉAL!
4 août 2016 à 19:56 Répondre

Bonjour!

Super votre blog! Je pars avec mon copain dans 3 mois en Asie du sud-est! Première destination: le Vietnam!

Merci pour ce beau blog!

Bénédicte

Choupi et Tibal
13 octobre 2016 à 22:54

Bon voyage alors 😉

Article suivant

L'art de faire son sac

UN COMMENTAIRE ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *